La violence psychologique… ce n’est pas juste dans ta tête!

Malheureusement, la violence psychologique est trop souvent présente dans les relations interpersonnelles. Afin de la prévenir, il est important de bien la comprendre. Par violence psychologique, on entend tout comportement qui a pour objectif de contrôler, dénigrer, ridiculiser, culpabiliser, manipuler une personne, souvent, de façon subtile. Nous pouvons tous avoir, un jour ou l’autre, ce type de comportement. À ce moment, il appartient à chacun de s’en responsabiliser, de reconnaître ses torts et de prendre les mesures afin d’éviter que cela se reproduise.

La violence psychologique devient particulièrement destructrice lorsqu’elle est niée, qu’elle se répète ou qu’elle s’inscrit dans une relation amoureuse. Ce qu’il faut saisir surtout, c’est que ces comportements blessent profondément l’autre. En effet, la personne qui subit ces comportements est atteinte dans son estime d’elle-même, elle en vient à douter d’elle-même et de son jugement… « Ça ne se peut pas, ça doit être de ma faute… »

Pour s’en sortir : Identifier et refuser toute attitude porteuse de violence et de manque de respect. Briser son isolement, faire confiance à son jugement, renforcer son estime de soi, sa capacité d’affirmation, mettre des limites claires et se faire respecter.

Aucune personne ne mérite de subir de la violence, aucun prétexte ne justifie de l’utiliser!

Vous vous sentez concerné, ne restez pas seul avec ce malaise! Informez-vous, faites des lectures sur le sujet ou consultez une personne-ressource.

Julie Alain, travailleuse sociale